Aller au contenu

Vous ne savez pas prendre des notes efficacement !

Dans vos études supérieures, la prise de notes est le nerf de la guerre, c’est votre base de révision.

Pourtant rares sont les professeurs qui vous apprennent à prendre efficacement des notes, à ne pas passer à côté d’informations importantes, à savoir abréger efficacement, à utiliser des symboles, des signes et j’en passe.

C’est pourquoi sur RHDEDEMAIN nous voulons palier à ce problème en vous donnant les 4 clefs d’une prise de notes réussie !

Etre motivé

Pour prendre des notes efficacement, ça tombe sous le sens, mais il faut que vous soyez motivés ! ne vous dites pas « pourquoi prendre des notes alors que je peux piquer celles des autres ? ». Ce serait une grave erreur ! déjà si vous allez mettre un temps infini à déchiffrer celles de vos collègues, et puis vous n’avez pas forcément la même manière de réfléchir, interpréter et fonctionner que votre voisin de bureau.

Les notes sont personnelles et surtout prendre des notes c’est faire la moitié du travail car on apprend bien plus efficacement en alliant plusieurs de ses sens, en l’occurrence : ouïe, vue et toucher (l’écriture). Pour plus de détails je vous envoie vers l’article que j’ai écris à ce sujet : DÉCOUVRIR L’ARTICLE

Aller à l’essentiel

Une prise de notes efficace n’est pas une prise de notes exhaustive, il ne faut SURTOUT pas que vous notiez tout ce que vous dit l’intervenant ou le professeur.

Bien prendre des notes c’est distinguer les informations importantes des informations moins importantes.

Il existe plusieurs façon de repérer les informations importantes, les informations que vous devez noter :

  • Un intervenant qui annonce le plan du cours : vous notez !
  • Un intervenant qui met en avant des notions et des informations clefs comme des définitions ou des textes de lois : vous notez !
  • Un intervenant qui fait un récap de ce qui a été dit : vous notez !
  • Un intervenant qui, tout à coup, se met à parler au ralenti : vous notez !
  • Un intervenant qui répète 4 fois la même chose : vous notez !
  • Un intervenant qui dit « ça vous notez » : vous notez 😉

Adoptez les bons réflexes

Pour avoir une prise de notes efficace, il est essentiel que vous adoptiez de bons réflexes et une bonne organisation.

C’est pourquoi je vous recommande déjà de faire figurer, sur chacune de vos notes, les informations suivantes :

  • La date
  • La matière
  • L’intitulé du cours
  • Les parties et sous parties du cours
  • Le numéro de votre page de notes

Egalement, il est essentiel d’apprendre à écrire en abrégé, à utiliser des signes et à supprimer les déterminants. Ainsi au lieu d’écrire « le CDI est un contrat de travail qui comporte à la fois des clauses dites obligatoires et des clauses dites facultatives », écrivez « CDI = ctrat T. ac clauses obli et facult ». 

Par contre attention à ne pas sur-abréger et risquer de ne plus comprendre ses notes. D’ailleurs pour ne pas tomber dans ce piège, veillez à toujours utiliser les mêmes abréviations pour les mêmes mots : si vous utilisez « T » pour « travail », ne l’utilisez pour rien d’autres, et à l’inverse ne mettez pas parfois un « T », parfois « trav. » ou parfois « TR » car là vous allez complètement vous embrouiller !

Réutilisez vos notes

Prendre des notes c’est bien mais il faut savoir les réutiliser.

Pour cela, relisez vos notes le soir même puis ponctuellement, au cours de l’année afin de garder les informations en tête.

Pour trouver la fréquence de relecture la plus efficace je vous invite à lire mon article sur la méthode SRS en cliquant ici : Réviser grâce à la méthode SRS !

 

 

Partage ces connaissances :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez GRATUITEMENT "7 LOIS DU TEMPS A MAÎTRISER POUR RÉUSSIR SES ETUDES EN RH"