Aller au contenu

L’abandon de poste

Salut les RH de demain, cette semaine on vous aide à nouveau à réviser facilement et rapidement vos cours en Ressources Humaines en vous proposant une fiche de révision RH sur le sujet de l’abandon de poste

 

CLIQUE ICI POUR TÉLÉCHARGER LA FICHE AU FORMAT PDF

 

 

L’ABANDON DE POSTE

En un coup d’œil et au talent !

Il est d’usage de parler d’abandon de poste quand un salarié quitte son emploi sans justification ou quand il est souvent absent sans raison.

En une poignée de secondes pour limiter la casse !

Il est d’usage de parler d’abandon de poste quand un salarié quitte son emploi sans justification ou quand il est souvent absent sans raison.

Un salarié qui abandonne son poste peut être licencié par son employeur.

Attention, un salarié qui abandonne son poste ne peut pas être considéré comme un salarié qui a démissionné.

En 5 min pour assurer un max’ !

PRÉSENTATION

Il n’y a pas de définition légale de l’abandon de poste. Néanmoins, il est d’autorité de dire qu’il y a abandon de poste dans deux situations :

  • quand un salarié quitte son emploi sans autorisation de son employeur
  • quand un salarié a de nombreuses absences répétées et injustifiées

LES SORTIES NON AUTORISEES

Un salarié qui quitte son emploi de façon injustifiée peut être licencié pour faute grave quand :

  • l’employeur décrète que ces absences entraînent une désorganisation de l’entreprise
  • le salarié quitte son poste alors que l’employeur l’avait mis en garde contre tout départ prématuré

Dans certaines situations exceptionnelles, l’abandon de poste ne peut pas justifier un licenciement du salarié par son employeur :

  • abandon de poste pour des raisons de santé afin de consulter un médecin
  • décès d’un proche
  • droit de retrait exercé par le salarié

LES ABSENCES INJUSTIFIEES

Si un salarié ne se présente pas à son travail de façon régulière et injustifiée, il peut se voir adresser une mise en demeure de reprise du travail par son employeur.

Si, après envoi de la mise en demeure, le salarié ne se présente toujours pas à son poste, l’employeur est en droit de déclencher une procédure disciplinaire qui peut aboutir à :

  • un licenciement pour faute réelle et sérieuse (ouvre droit aux indemnités de licenciement)
  • un licenciement pour faute grave (prive le salarié de ses droits aux indemnités de licenciement)

Ces absences prolongées et injustifiées ne peuvent pas être considérées comme une démission.

IMPACTS SUR LA REMUNERATION DU SALARIE

Un salarié absent de son poste de travail ne perçoit ni rémunération, ni indemnités de chômage tant que l’employeur ne le licencie pas.

Partage ces connaissances :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez GRATUITEMENT "7 LOIS DU TEMPS A MAÎTRISER POUR RÉUSSIR SES ETUDES EN RH"